Liens entre les troubles d’Anderlecht et l’auteur du hold-up de Molenbeek?

Vendredi soir, un groupe d'une quinzaine d'individus ont brisé une vitrine et les vitres d'une vingtaine de voitures du centre d'Anderlecht jusqu'au quartier Cureghem. Les vandales qui s'en sont pris également à des abribus pourraient être liés à l'auteur du hold-up de Molenbeek.

L'auteur du hold-up commis jeudi après-midi sur un magasin Lidl à Molenbeek, avait été abattu à Laeken suite à une course-poursuite avec la police.

L'homme, âgé de 25 ans habitait la commune d’Anderlecht, il avait réussi à s'évader de la prison namuroise le 27 décembre dernier. Son complice avait pu être rattrapé le lendemain de leur évasion dans une grange de la région.

Un mineur sous mandat d'arrêt

Plusieurs personnes ont été interpellées vendredi soir à Anderlecht où, au cours de la soirée, une quinzaine d'individus ont provoqué des dégâts dans la commune bruxelloise.

Un mineur a été placé sous mandat d'arrêt et mis à disposition du juge de la jeunesse, a indiqué samedi le parquet de Bruxelles.

Vers 19h30, une quinzaine d'individus ont brisé une vitrine d'un magasin et les vitres de plusieurs véhicules.

A l'aide d'un cocktail molotov, le feu a par ailleurs été bouté à une voiture.

Le mineur a été placé sous mandat d'arrêt et mis à disposition du juge de la jeunesse pour avoir mis le feu à l'aide d'un cocktail molotov.