Kabila nomme un nouveau consul général à Anvers

Le président congolais Joseph Kabila a nommé une diplomate actuellement en poste au Canada, Louise Ramazani Nzanga, comme consul général de la République démocratique du Congo (RDC) à Anvers.

Cette nomination est contenue dans une ordonnance signée par Joseph Kabila le 21 janvier - deux jours après avoir reçu le ministre belge des Affaires étrangères, Steven Vanackere, dans sa ferme au sud de Lubumbashi, le chef-lieu de la province du Katanga.

 

La nouvelle consule générale de la RDC à Anvers, dirige depuis 2003 l'ambassade de la RDC à Ottawa, en tant que ministre conseiller et chargé d'affaires.

Sa nomination, tout comme l'annonce, également le 21 janvier, de la réouverture prochaine du consulat de Belgique à Bukavu (Sud-Kivu, est de la RDC), marque une nouvelle étape dans la normalisation des relations entre Bruxelles et Kinshasa après une grave crise diplomatique en 2008.

A la suite de déclarations du ministre belge des Affaires étrangères de l'époque, Karel De Gucht, sur la corruption dans l'ex-Zaïre, le gouvernement congolais avait rappelé son ambassadeur à Bruxelles et ordonné la fermeture des consulats belges à Bukavu et à Lubumbashi (Katanga, sud-est), tout en fermant sa représentation à Anvers.

Signe de normalisation

Mais Bruxelles et Kinshasa ont tourné la page de cette crise de neuf mois par la publication, le 24 janvier 2009, d'une déclaration commune des deux Premiers ministres, Herman Van Rompuy (à l'époque) et Adolphe Muzito, qui instaure entre leurs deux pays un dialogue "permanent, franc, ouvert et constructif, respectueux des institutions démocratiques et légitimes des deux Etats".

Le consulat de Lubumbashi a déjà rouvert ses portes en août dernier.