Liège: encore des corps sous les décombres ?

Les autorités redoutent que l'on retrouve encore 3 ou 4 corps sous les décombres. Les immeubles de la rue de la Madeleine, touchés par l'explosion qui a ravagé deux habitations mercredi à Liège, ne seront finalement pas démolis mais stabilisés. Les fouilles vont pouvoir reprendre.

Les immeubles de la rue de la Madeleine, touchés par l'explosion qui a ravagé deux habitations mercredi à Liège, ne seront finalement pas démolis, a annoncé le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, dimanche lors d'une conférence de presse.

Les experts mandatés par la Ville ont pris samedi soir la décision de ne pas démolir les immeubles 7, 9, et 11 de la rue de la Madeleine, qui avaient pourtant été vidés de leur contenu dans cette optique de démolition envisagée dans un premier temps.

Les experts ont finalement préféré opter pour un procédé de stabilisation qui consiste à relier entres elles, par un système de câbles et de poutrelles, les deux facades principales qui menacent de s'effondrer, situées rue de la Madeleine et rue Léopold.

Ces travaux devraient être terminés mercredi. Les fouilles pourront alors reprendre de manière plus intensive, même si elles se poursuivent actuellement mais avec la prudence qui s'impose.
Les autorités redoutent que l'on retrouve encore 3 ou 4 corps sous les décombres. Une dizaine de personnes manquent encore à l'appel et 7 des 12 corps retrouvés n'ont pas encore été identifiés.