"Westhoek sans frontière": un projet touristique transfrontalier

Le Westhoek flamand et le Pays de Flandre français vont désormais collaborer afin de présenter la région transfrontalière comme une seule et même région touristique.

Le projet européen "Westhoek sans frontières" entend développer et promouvoir l'identité de la région.

Restituer l'unité perdue

Une série d'initiatives doivent présenter le Westhoek flamand et français comme une entièreté.

Il s'agit de la première stratégie commune en matière de tourisme pour la région.

"Les Flamands s'intéressent à la Flandre française en tant que destination touristique. Le Westhoek flamand exerce également un pouvoir attractif important sur les habitants du Nord-Pas-de-Calais.

Le projet restitue l'unité perdue (au 17e siècle) de la région", explique Patrick Van Gheluwe, président du Westtoer.

En matière de communication et de marketing, diverses nouveautés sont prévues. Il y aura notamment dans le courant de l'année un dépliant francophone sur le Westhoek flamand et un dépliant néerlandophone sur le Westhoek français.

Un événement annuel sera également organisé dans la région lors du "Dag van de Westhoek". En 2010, cette journée mettra à l'honneur Hoymille.
 

Le projet sera lancé fin 2010 et s'achèvera en février 2013. Le budget global se chiffre à 5 millions d'euros, dont 40% sont financés par l'Union européenne.

Westhoek sans frontière

Westhoek sans frontière est un projet de développement touristique soutenu par l'Union Européenne regroupant 21 partenaires français et de Flandre occidentale avec pour objectif de créer ou d'améliorer des équipements touristiques ou culturels, de faciliter les conditions de visites pour les publics néerlandophones et francophones tout en renforçant la coopération des deux côtés de la frontière.