Les bourses européennes replongent

Les Bourses européennes ont fortement chuté dans le sillage de Wall Street, Madrid et Lisbonne accusant le plus fort recul en raison des craintes provoquées par la très forte dégradation de leurs comptes publics. Bruxelles n’échappe pas à la tendance.

La chute des marchés se poursuivait vendredi autour du monde, les Bourses européennes repartant à la baisse dans le sillage de l'Asie, entraînées par la lourde chute de Wall Street jeudi et les craintes sur les finances de plusieurs pays de la zone euro.

Les Bourses européennes ont fortement plongé, Madrid et Lisbonne accusant le plus fort recul en raison des craintes provoquées par la très forte dégradation de leurs comptes publics.

Paris a terminé en repli de 2,75%, Francfort de 2,45%, Londres de 2,17% et Milan de 3,45%. La Bourse de Bruxelles n'a pas échappé à la tendance, en accusant un perte de près de 3% jeudi. A l’ouverture, elle abandonnait 2%.

Par ailleurs, les interrogations sur l'état des finances publiques de l'Espagne et du Portugal font redouter aux investisseurs un scénario à la grecque et ont provoqué de fortes baisses sur les Bourses de Madrid et de Lisbonne.

Notons enfin que sur les marchés des changes, l'euro accentuait ses pertes face au dollar. La monnaie européenne est toujours pénalisée par les inquiétudes liées aux difficultés budgétaires de pays de la zone euro.

Situation au sein du BEL 20

Delhaize (54,63) était seule positive au sein du BEL 20 vendredi vers onze heures en gagnant 0,3%alors que notre indice vedette poursuivait sa glissade de la veille en chutant de 2,7% à 2.387 points. KBC (28,78) emmenait les baisses en plongeant de 8,5% en compagnie de Dexia (4,10) et Fortis (2,43) qui abandonnaient 3,2 et 2,8%.