Pieter Gysel échoue au 1000m short-track

Le Louvaniste de 29 ans n’est pas parvenu à se qualifier, ce mercredi au Pacific Coliseum de Vancouver, pour les quarts de finale du 1.000 mètres short-track des Jeux Olympiques d’hiver. Pieter Gysel se trouvait dans la série du Sud-Coréen Lee Jung-Su (vainqueur du 1.500m short-track) et de l’Américain J.R. Celski (médaille de bronze du 1.500m) et a terminé troisième.

Pieter Gysel n’est pas parvenu à franchir le premier tour de l’épreuve olympique du 1000m de short-track, le patinage de vitesse sur piste courte. Il a en effet terminé à la 3e place de la 7e série, en 1 minute 25 secondes et 613 centièmes, derrière le Sud-Coréen Lee Jung-Su et l’Américain J.R. Celski, tous deux médailles d’or et de bronze de l’épreuve du 1.500m short-track.

Seuls les deux premiers de chaque série accédaient aux quarts de finale de l’épreuve, qui se terminera samedi.

Bien que ses adversaires aient été de taille, Gysel (photo) est parvenu pendant longtemps à occuper la 2e place, avant de commettre une petite faute qui lui aura coûté cher dans la phase finale de la course. Le chrono qu’il a réalisé lui aurait facilement permis de se qualifier s’il avait couru dans 6 des 7 autres séries.

"Tout était parfait, mais il y avait malheureusement un demi-tour de trop pour moi", regrettait amèrement le Belge à l’issue de l’épreuve. "Je n'ai même pas vraiment commis une faute. Mais j'ai ouvert la porte en ne voulant pas coller trop près du Sud-Coréen Lee Jung-Su. Ce qui fut fatal. Il n'y a cependant aucune honte à être devancé par deux véritables champions...".

Pieter Gysel, qui participe à ses troisièmes Jeux d’hiver, doit encore disputer le 500 mètres short-track à Vancouver. "Avec toujours le même objectif: terminer dans le top-8".