Batibouw sous le signe du logement durable

Batibouw, (contraction du français bâtir et du néerlandais bouwen) le plus grand salon professionnel belge de la Construction, de la Rénovation et de l'Aménagement ouvrira ses portes au grand public ce samedi à Brussels Expo. Ces jeudi et vendredi, le salon est réservé exclusivement aux professionnels du secteur. Un petit quart des visiteurs des Palais d'exposition du Heysel à Bruxelles sont d'ailleurs des professionnels.

Pour sa 51ème édition, ce salon se porte plutôt bien malgré la crise qui a secoué durement le secteur en 2009 et les mauvais chiffres qui s’annoncent déjà pour 2010. Batibouw rassemblera un millier d’exposants et compte attirer autant de visiteurs qu’en 2009 soit 332.000.

Nouveauté cette année : la nocturne grand public du 4 mars qui se déroulera jusqu’à 23 heures.

Un des thèmes centraux de Batibouw cette année est  “Des économies d’énergie aux énergies renouvelables”.

Le choix de dédier cette année le Palais 10 entièrement aux “énergies renouvelables” est donc une manière de donner le bon exemple.

Deuxième thème : "Construire et rénover= un investissement malin", ou comment les travaux de rénovation augmentent la valeur de votre bien s’ils tiennent compte des économies d’énergie et de la durabilité.

Enfin le troisième thème s’intitule "Place aux couleurs" et fera la part belle à la décoration et à l’aménagement intérieur.

Batibouw en pratique

Prix d’entrée : grand public : 12 euros par jour, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Tickets en vente sur le site internet ww.batibouw.com : 10 euros par jour.
Des tickets combinés sont disponibles à la SNCB. La B-excursion permet de se rendre au salon à partir de n’importe quelle gare belge en payant un ticket unique comprenant le trajet en train, en métro et l’entrée au salon.
Plus plus de renseignements : www.batibouw.com

Conditions favorables

Selon la Fédération flamande de la Construction (VCB), les conditions sont actuellement très favorables pour ceux qui désirent construire une nouvelle maison.

Ainsi le remboursement mensuel du prêt est actuellement 100 euros plus bas qu’il y a deux ans et les coûts de l’énergie pour le chauffage de 20 euros de moins par mois.

Les taux hypothécaires sont très bas et les taux de TVA ont baissé. Par ailleurs les prix des constructions neuves ont baissé suite à la baisse du prix des matières premières.

Toujours selon la Confédération flamande de la Construction, les constructions actuelles de nouvelles maisons sont plus petites et plus économes en énergie.

De plus en plus de constructeurs font aussi appel aux sources d’énergie alternative. 

La Flandre s'attaque aux maisons énergivores

Le gouvernement flamand s'attaque aux maisons énergivores: d'ici 2020, il ne devrait rester en Flandre aucune de ces maisons.

C'est en tout cas l'objectif ambitieux que le gouvernement flamand s'est fixé et pour lequel il a mis sur pied son programme de rénovation énergétique 2020.

Afin d'informer le mieux possible les entrepreneurs flamands qui investissent dans les économies d'énergie, le gouvernement flamand a lancé, lors de l'ouverture du salon Batibouw, un nouveau site internet: www.renovatie2020.be.