Europa League: 2 clubs belges sur 3 qualifiés

Anderlecht et le Standard disputeront les huitièmes de finale de l'Europa League. Les Mauves ont surclassé l'Athletic Bilbao 4-0 alors que les Rouches ont tenu le 0-0 à Salzbourg. Le Club de Bruges a lui cédé à Valence, après prolongations.

Anderlecht surclasse Bilbao

Anderlecht s’est brillamment distingué jeudi soir en surclassant l’Athlétic Bilbao 4-0, en seizième de finale retour de l'Europa League et affrontera Hambourg en huitièmes.

Au match allé l’équipe d’Ariel Jacobs avait déjà livré une belle prestation à Bilbao sanctionnée par un partage 1-1.

Dès la quatrième minute le jeune prodige anderlechtois Lukaku, lancé par Boussoufa, plaçait le ballon entre les jambes du gardien et ouvrait la marque. Bilbao réagissait avec un solo de Llorente suivi d'un tir de Yeste, repoussé par Proto.
A la 27ème, un centre du même Lukaku était dévié dans ses propres filets par San José (2-0).

Le score n'évoluait plus avant la mi-temps malgré trois dernières minutes de pression espagnole.
La deuxième mi-temps reprenait comme avait commencé la première, avec un troisième but anderlechtois à la 49ème signé de la tête par Juhasz sur un coup franc de Legear (3-0).

Jonathan Legear inscrit un but de légende

Après une grosse occasion de Boussoufa, Legear inscrivait le quatrième but à la 68ème, un but magnifique, de loin, puissant et précis dans la lucarne(4-0). Anderlecht gérait alors facilement la fin de match.

En huitièmes de finale, les Bruxellois seront opposés aux Allemands d'Hambourg, battus 3-2 au PSV Eindhoven mais qualifiés à la différence de buts. Le match à Hambourg aura lieu le 11 mars et le match retour le 18 à Anderlecht.

Le Standard résiste à Salzburg

Le Standard a obtenu le nul 0-0 en déplacement à Salzbourg jeudi en seizième de finale retour de l'Europa League et s'est qualifié pour les huitièmes de finale où il affrontera les Grecs du Panathinaïkos. 

Les Autrichiens ont dominé la rencontre mais ont rarement inquiété Bolat, alors que le Standard n'est pas parvenu à concrétiser ses contre-attaques.

La première demi-heure était à l'avantage de Salzbourg, qui dominait un Standard évoluant très bas. La défense des Rouches tenait pourtant bon et Bolat n'était pas réellement inquiété.

Le premier envoi cadré du Standard survenait seulement à la 40ème minute des pieds de Jovanovic mais était sans danger pour le gardien adverse.

Ce tir réveillait les champions de Belgique, qui prenaient à leur compte les cinq dernières minutes avant le repos, sifflé dans la foulée d'une tête de Mbokani repoussée par le poteau.

En deuxième mi-temps, Salzbourg reprenait sa domination en empêchant le Standard de quitter sa moitié de terrain.

Les champions d'Autriche ne créaient toutefois pas vraiment le danger jusqu'à la 64ème, et un centre mal capté par Bolat, dévié en coup de coin. Le Standard répliquait dans la foulée avec De Camargo qui passait à côté d'un centre de Mbokani.

A moins de dix minutes du terme, Witsel et Mbokani manquaient l'occasion de tuer le suspens mais le Standard tenait le zéro derrière et donc la qualification.

En huitièmes de finale, le Standard se déplacera le 11 mars au Panathinaïkos qu'il accueillera une semaine plus tard à Sclessin.

Le FC Bruges éliminé la tête haute

Les Blauw en Zwart se sont inclinés 3-0 après prolongations face au FC Valence en match retour des 16èmes de finale, jeudi au Stade Mestalla, en Espagne.

Au terme du temps réglementaire, les Brugeois, qui avaient remporté l'enjeu 1-0 à l'aller, étaient menés par le même écart après un but inscrit dès la 1ère minute par Valence, actuel 3ème de la Liga espagnole.

Les Brugeois, sans Dirar, Simaeys et Vargas blessés, ainsi que Blondel suspendu, ont été pris à froid quelques secondes après le coup d'envoi, perdant sur un but de Mata le bénéfice de leur victoire 1-0 à l'aller.

Maintenus sous pression durant tout le restant de la partie les hommes d'Adrie Koster - grâce à un Stijnen des grands jours - ont réussi à contenir les assauts valenciens.

Mata, Villa, Banega et Pablo échouant à chaque fois sur le dernier rempart brugeois.

C'est finalement durant la première prolongation que Stijn Stijnen s'avouera vaincu sur un tir de Pablo (96e).

Contraints de se dégarnir en fin de match les Brugeois encaisseront un troisième but du même Pablo (117ème).

 (D'après Belga)