Lidl soupçonné de publicité trompeuse

Le parquet de Gand a ouvert une enquête sur les pratiques publicitaire de la chaîne allemande de magasins Lidl, indique mercredi "De Tijd". Les services d'inspection du SPF Economie lui aurait transmis des dizaines de plaintes.

Il est reproché à Lidl d'user de publicités trompeuses. La chaînes de grands magasins annonce des promotions très alléchantes pour des produits absents de ses rayons ou présents en très petite quantité.

Ce procédé est contraire à la loi sur les pratiques du commerce. Les grandes surfaces doivent toujours disposer d'une quantité suffisante des produits dont elles font la réclame.

L'enquête a une portée nationale. Elle est menée par le parquet de Gand puisque le siège de Lidl se trouve dans sa juridiction, à Merelbeke.

Lidl se distancie

"Nous voulons nous distancier des accusations selon lesquelles Lidl aurait recours à des pratiques publicitaires trompeuses", a indique Lidl dans un communiqué de presse.

"En 2009, Lidl a accueilli 50 millions de clients. Et seules 200 plaintes ont été déposées", constate Lidl. "Nous prendrons contact avec notre service clientèle externe pour éviter que de telles situations se reproduisent et pour chercher une solution à ces problèmes", a promis la direction de la chaîne de magasins.