Premier conseil d’entreprise pour Carrefour

Le conseil d'entreprise extraordinaire auprès du distributeur Carrefour s’est déroulé ce mercredi à Bruxelles. Cette première réunion de travail s’est tenue dans le cadre de la procédure Renault sur les licenciements collectifs.

S'inscrivant dans la procédure Renault sur les licenciements collectifs, ce conseil d'entreprise extraordinaire fait suite à l'annonce mardi dernier d'un lourd plan de restructuration des activités du groupe en Belgique.

"La première des deux phases prévues par la loi Renault prévoit l'information et la consultation des partenaires sociaux", rappelait mardi après-midi le porte-parole de Carrefour Belgique, Lars Vervoort.

Alors que plusieurs centaines de travailleurs et délégués du personnel manifestaient devant le siège de la commune bruxelloise d’Evere, les représentants syndicaux réunis en front commun entendaient obtenir lors de cette première réunion des éclaircissements sur le plan annoncé, mais également faire valoir leur opposition à plusieurs de ces éléments.

Ce mercredi, six magasins du groupe Carrefour sont restés fermés. Il s'agit des magasins d'Eupen, Malmédy, Tomberg, Jette, Bruxelles les Halles, et enfin Evere, où se déroulait la manifestation.

Rappelons que le groupe Carrefour a justifié ce plan de restructuration par ses mauvais résultats en Belgique. Pour redresser la barre, le groupe programme la fermeture de 21 de ses magasins en Belgique, et le licenciement collectif de 1.672 personnes d'ici le 30 juin prochain au plus tard.