Les passagers mieux informés des attentes

Depuis ce lundi, les autorités de Brussels Airport recourent à l’utilisation de la technologie Bluetooth - présente aujourd’hui dans la majorité des GSM et Smartphones - pour mesurer le flux des passagers à l’aéroport de Zaventem et mieux informer les voyageurs sur les temps d’attente aux différents postes de contrôle de sûreté.

En plaçant des antennes à certains endroits de l’aéroport, indique l’agence de presse Belga, il est possible d’évaluer le nombre de voyageurs présents, mais aussi leur vitesse de déplacement, notamment dans les files d’attente.

Ceci est possible grâce à la technologie Bluetooth dont sont aujourd’hui équipés une majorité de GSM et Smartphones. Elle permet des connexions sans fils avec d’autres GSM, des oreillettes ou kits de voiture. Ces appareils possèdent en effet un code d’identification unique qui peut être capté à proximité des antennes sans pour autant que l’identité du passager soit reconnue.

Ces données permettent aux autorités de Brussels Airport de mieux informer leurs passagers sur le temps d’attente aux postes de contrôle, mais aussi de renforcer si nécessaire les effectifs en personnel aux moments de grande affluence de voyageurs.

Les données récoltées via Bluetooth seront aussi utilisées dans les boutiques de l’aéroport et les endroits de restauration (bars et restaurants) pour déterminer quand les étalages doivent être regarnis ou le personnel renforcé.

La méthode électronique de comptage remplacera celle pratiquée depuis des décennies à l’aéroport de Zaventem. Les employés armés d’un chronomètre et d’un compteur y suivaient des passagers choisis au hasard, afin d’établir des graphiques types pour chaque moment de la journée.