L’azalée gantoise reconnue comme produit régional

L'azalée gantoise a obtenu le titre d'"Indication géographique protégée" (IGP). C'est le premier produit d'horticulture non alimentaire à recevoir une telle distinction, a fait savoir mercredi le département agriculture et pêche du gouvernement flamand.

L'association des producteurs flamands d'azalées avait introduit son dossier de candidature en septembre 2005 auprès du département agriculture et pêche.

Le dossier a ensuite été transmis en mars 2006 à la Commission européenne.

Ce label vise à protéger l’azalée gantoise dans toute l’Europe et ce à quelques jours de l’ouverture des Floralies gantoises qui ont lieu tous les cinq ans en avril.

Vendredi, le bourgmestre de Gand Daniël Termont (SP.A) distribuera sur la place Saint-Bavon, 1.000 azalées à la population gantoise.

Toutes les personnes qui visiteront le centre de Gand durant la dernière semaine de Floralies recevront également une azalée en cadeau.

Indication géographique protégée

Le nom de la région doit être utilisé pour désigner un produit IGP, selon le site www.streekproduct.be.

"Un des trois stades suivants -production, traitement ou préparation- doit impérativement se passer au sein de la zone géographique désignée".

La tarte au maton de Grammont et le chicon de Bruxelles sont déjà reconnus IGP.