Forte hausse des cas de gonorrhée en Flandre

Le nombre de contaminations à la gonorrhée, ou blennorragie, a quadruplé au cours des dernières années en Flandre. L’information est relayée par le quotidien De Morgen, citant des chiffres officiels.

La gonorrhée, ou blennorragie, est une maladie sexuellement transmissible. Il s’agit d’une infection des organes génito-urinaires.

En 2000, 70 cas de gonorrhée avaient été diagnostiqués en Flandre. En 2009, ce nombre a atteint 621 cas, selon le ministère flamand chargé de la Santé. La plupart d'entre eux étaient des hommes apparemment contaminés lors de rapports homosexuels.

Selon l'Institut de Médecine tropicale (IMT) d'Anvers, le recul de la crainte du sida a comme conséquence que de plus en plus de personnes ont des rapports non protégés.

Cette maladie se révèle en outre de plus en plus difficile à traiter en raison de la résistance accrue de la bactérie qui la cause aux antibiotiques.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se réunira la semaine prochaine pour aborder le problème.