Derniers militaires belges rentrés du Kosovo

La Belgique participait depuis août 1999 à la force de paix dirigée par l’Otan dans l’ancienne province serbe, la KFOR. Les 14 derniers militaires ont quitté ce mercredi le Kosovo, mettant ainsi fin à plus de 10 ans de présence dans cette province devenue le plus jeune Etat européen en février 2008.

Une colonne a quitté ce mercredi le Kosovo avec à son bord les 14 derniers militaires belges de la force de paix dirigée par l’Otan, la KFOR.

Sur son site internet, le ministère de la Défense a précisé que treize de ces militaires appartenaient aux équipes de liaison et monitoring (LMT) qui travaillaient pour la KFOR au nord du Kosovo, dans la région de Leposavic.

La Belgique participait à cette force de maintient de la paix depuis août 1999. A son point culminant, sa participation comptait 1.100 hommes lourdement armés, qui disposaient notamment de chars Léopard. Au fils des ans, la présence militaire belge a progressivement été réduite, parallèlement à la réduction générale des effectifs de la KFOR sur le terrain.

En juin dernier, l’Otan avait décidé de réduire encore ses effectifs, les faisant passer de 15.000 à 12.000 soldats début 2010, au vu de l’amélioration de la situation au Kosovo. Cette ancienne province serbe a proclamé son indépendance le 17 février 2008. Elle a déjà été reconnue par 65 pays, dont les Etats-Unis et 22 des 27 pays membres de l’Union européenne.

Le gros des troupes belges - le 32e détachement successif - était revenu du Kosovo début février.