Grève dans 11 magasins Carrefour

Sept hypermarchés et quatre supermarchés en gestion propre du groupe français de distribution sont bloqués ce Vendredi saint par des actions syndicales, qui devraient se poursuivre partiellement pendant le week-end pascal. La grève fait suite à la présentation, par la direction, d’un plan de restructuration revu. Ce dernier prévoit la fermeture de 12 magasins.

La grève touche les hypermarchés de Jumet, Eupen, Renaix, Middelkerke, Waterloo centre, Zwijnaarde et Kuurne. A l’exception du magasin de Waterloo, il s’agit de grandes surfaces que la direction de Carrefour entend définitivement fermer.

L’interruption de travail touche également les supermarchés de Bruges Scheepsdaele, Houdeng, Cointe et Belgrade (Namur). La direction prévoit de franchiser le magasin de Bruges Scheepsdaele.

Des actions de protestation sont également prévues pour ce samedi. Les magasins Carrefour de Leeuw-St-Pierre et Maasmechelen n’ouvriront pas leurs portes.

Plan de restructuration revu

Les actions de protestation font suite au nouveau conseil d’entreprise organisé ce jeudi par la direction du groupe français de distribution. Cette dernière indiquait que l’activité de 7 des 21 magasins dont elle avait annoncé la fermeture le 23 février dernier pourrait être préservée.

Les syndicats ne sont pas satisfaits du nouveau plan d’économie avancé par la direction de Carrefour et sont donc passés à des actions de grève, dans onze magasins ce vendredi.

Les syndicats n’acceptent pas que le nouveau plan de restructuration prévoit la fermeture certaine de 12 magasins, à savoir 8 hypermarchés et 4 supermarchés.