Des soldats belges pris pour cible en Afghanistan

Un groupe de 120 militaires de l’OTAN et leurs véhicules sont tombés dans une embuscade vendredi près de Chahar Dara, à une vingtaine de km au sud-ouest de Kunduz. Au cours des combats qui ont suivi, trois soldats allemands ont été tués et huit autres blessés, les six démineurs belges sont sains et saufs.

Ingrid Baeck de la Défense a déclaré à la VRT que des combats importants ont imposés une patrouille allemande et une centaine d’insurgés talibans.

Les combats, qui ont débuté vendredi matin alors qu'une patrouille allemande était à la recherche d'engins explosifs dissimulés.

Selon un correspondant du magazine allemand Spiegel à Kunduz, les combats ont commencé quand une patrouille a été prise en embuscade par quelque 200 talibans.

Trois soldats allemands affectés à la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF, dirigée par l'OTAN), ont été tués et huit autres blessés dont quatre graves lorsque leur véhicule de type Dingo a sauté sur une mine.

Au cours des combats les six démineurs belges qui accompagnaient la patrouille allemande ont été bloqués durant plusieurs heures dans leur véhicule blindé.

Ces six démineurs belges ont pu regagner leur cantonnement de Kunduz dans la nuit et sont sains et saufs, a ajouté la porte-parole.

Bavure des soldats allemands

Des soldats allemands, appelés en renfort ont abattu par erreur cinq soldats afghans, a-t-on appris samedi auprès du commandement militaire allemand.

L'incident s'est produit vendredi soir, non loin de Kunduz, lorsqu'un véhicule blindé allemand, en route pour relever des troupes engagées depuis la matinée dans des combats près de Chahar Dara, a ouvert le feu sur un véhicule civil qui approchait de la patrouille.

Cinq soldats afghans à bord du véhicule ont été tués, selon le commandement allemand.

144 soldats étrangers tués depuis le début de l'année

Depuis de début de l’année, 144 militaires étrangers ont été tués en Afghanistan, soit le double par rapport à la même période l’an dernier.