Week-end de Pâques: affluence à la côte

Les hôtels de Blankenberge et Ostende sont littéralement pris d'assaut pour le week-end de Pâques. "Nous évaluons, en moyenne, le taux d'occupation des hôtels entre 80 et 90%", annonce Vincent Drouard de l'office du tourisme d'Ostende.

"Le week-end de Pâques est traditionnellement le week-end le plus fréquenté de l'année. Pendant la semaine, le taux d'occupation diminue. Mais il y a toujours des attentes en ce qui concerne la météo", selon Vincent Drouard.

Ostende organise durant les vacances de Pâques des animations pour les enfants comme "kids@Oostende" ou le "Race of the classics". Vincent Drouard ajoute que "ces événements attirent toujours des personnes supplémentaires".

Séjours à l’étranger en hausse

D’autres Belges ont préféré passer les vacances de Pâques à l'étranger.

"Les réservations pour des vacances au soleil, aux sports d'hiver, pour des city-trips et des vacances avec son propre véhicule sont en hausse par rapport à l'année précédente", explique un porte-parole de Jetair.

Du côté de Thomas Cook Belgium, on remarque également une augmentation des voyages, principalement des city-trips et ce, en raison de la crise économique.

Londres fait figure de destination numéro un, tant chez Thomas Cook Belgium que Jetair, sans doute en raison du cours de la livre. Paris se situe en deuxième position des destinations, tandis que Rome et Barcelone, mais aussi Prague et Berlin, rencontrent également du succès.

En ce qui concerne les destinations ensoleillées, l'Egypte, l'Espagne, la Turquie et le Maroc ont la cote.

Enfin, les Belges vont principalement retrouver la neige en France, Autriche, Suisse, Allemagne et Italie, sans oublier Andorre.