Tournée asiatique pour Leterme et Vanackere

Le Premier ministre Yves Leterme est en visite officielle en Corée du Sud, il retrouvera le ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere au Japon jeudi pour l'inauguration de la nouvelle ambassade de Belgique à Tokyo. De son côté, Steven Vanackere est en visite officielle de deux jours en Chine.

Le Premier ministre Yves Leterme s'est vu décerner mardi le titre de docteur honoris causa en Droit par la Seoul National University. Dans son allocution, il a insisté sur les liens entre la Belgique et la Corée du Sud, un pays où il effectue actuellement une visite officielle.

L'Europe doit "trouver davantage de formes d'interaction avec les pays asiatiques car, sans la collaboration de l'Asie, aucune croissance socialement et écologiquement durable n'est possible", a-t-il dit.
Il a appelé les Asiatiques à la compréhension face au manque de clarté institutionnelle découlant du traité de Lisbonne. Selon lui, cette situation est normale car l'Union européenne est une "aventure sans précédent dans laquelle des Etats démocratiques souverains acceptent, de leur plein gré, d'exercer conjointement un part importante de leur souveraineté".

Steven Vanackere en Chine

Steven Vanackere a notamment été reçu par le vice-président chinois Xi Kinping et par le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi.

Ces rencontres importantes prouvent les très bonnes relations actuelles entre la Chine et la Belgique et le dernier festival Europalia Chine les a encore renforcées avec la venue à cette occasion en Belgique du vice-président chinois Xi Kinping.

Après la rencontre fin 2008 du Premier ministre Yves Leterme avec le Dalai Lama les relations s’étaient refroidies, mais cela semble à présent de l’histoire ancienne.

Le ministre Vanackere a sondé les Chinois sur leur participation à la mission des Nations Unies au Congo et sur la prise éventuelles de sanctions envers l’Iran.

"J’ai voulu indiquer que nous comptons sur la Chine comme un partenaire responsable” a indiqué Steven Vanackere. S’il est normal qu’étant donné leur poids économique, les Chinois veulent de plus en plus qu’on tienne compte de leur avis, il faut aussi qu’ils prennent leurs responsabilités en tant que grande puissance".

Par cette visite, le ministre des Affaires étrangères voulait apprendre à mieux connaître la Chine, dans le cadre de la future présidence belge de l’Union européenne. Steven Vanackere en a aussi profité pour se rendre dans la Cité interdite (photo).

Inauguration de la nouvelle ambassade au Japon

Steven Vanackere retrouvera Yves Leterme au Japon, ils seront tous les deux présents à Tokyo jeudi pour l'inauguration de la nouvelle ambassade de Belgique, but premier de ce déplacement.

La Corée du sud et le Japon sont des partenaires économiques importants de la Belgique. De nombreuses entreprises de ces pays assurent également des emplois chez nous via des investissements. C'est pourquoi Thomas Leysen, président de la FEB, accompagne Yves Leterme lors de cette mission. Une délégation du CEN (centre d'étude de l'énergie nucléaire) de Mol sera également du voyage en Corée du Sud.

Le Japon et la Belgique entretiennent des relations diplomatiques de longue date. Le Japon, au même titre que la Belgique, plaide pour un multilatéralisme effectif. Les points de vue des deux pays se rejoignent en de nombreux points, par exemple s'agissant du climat et des droits de l'Homme, et ils partagent cette préoccupation concernant l'Afrique, la sécurité dans la région de l'Asie et l'agenda sur le désarmement, rappelle le premier ministre.

A son arrivé à Tokyo, Yves Leterme rendra une visite de travail à son homologue Hatoyama.

Ce dernier a, depuis son entrée en fonction, mené une politique davantage axée sur l'Asie et dans le cadre de laquelle il vise une forme d'intégration économique qui, en plusieurs points, s'inspire du processus d'intégration européenne.

L'accord de libre-échange avec l'Union européenne dont le Japon est demandeur, sera donc l'un des thèmes abordés lors de l'entretien.

Le Japon est également un partenaire majeur sur le plan économique. Environ 220 entreprises japonaises sont actives en Belgique, lesquelles procurent un emploi à 25.000 personnes. Quelque 50 entreprises belges sont établies au Japon.

Le ministre des Affaires étrangères visitera notamment le port de Nagoya et Toyota Motor Company.

Toutefois, la raison première de la visite au Japon est l'inauguration de la nouvelle ambassade de Belgique au coeur de Tokyo dont le design moderne tient compte du contexte européen de la Belgique.

Aussi le Belgium Square situé devant le bâtiment a-t-il été pavé de pierres bleues du Hainaut et la façade a-t-elle été érigée en pierre calcaire, une référence importante à l'art architectural historique de la Belgique et aux belles villes d'art.(avec Belga)