Déraillement de wagons à Deinze

Trois wagons d’un train de marchandise ont déraillé hier après-midi entre Deinze et Gand. Le plan communal catastrophe a été déclenché en raison de l’incertitude concernant les produits chimiques transportés par les voitures. Le trafic ferroviaire sur cette ligne est interrompu jusque lundi.

Le train de marchandise était en provenance de Mouscron et se dirigeait vers Anvers-Nord. Le déraillement des wagons n’a pas fait de blessés.

Le plan communal catastrophe a tout de même été déclenché à Deinze durant quelques heures en raison de l'incertitude concernant les produits chimiques transportés dans les trois wagons qui se sont renversés.

Les personnes habitant dans un rayon de 150 mètres ont été évacuées sur base des données disponibles concernant le contenu des wagons qui ont déraillé. Les wagons renversés étaient vides et ne présentaient pas de fuites.

Certains wagons contenaient divers produits chimiques comme de l'acétate de vinyle et du polyisobutylène. Aucun risque d'explosion n'a toutefois été enregistré et il a également été constaté qu'il n'y avait eu aucun danger pour la santé de la population.

Pour ces raisons, les riverains ont pu regagner leur habitation en début de soirée et le plan catastrophe a été levé. Les wagons qui n'ont pas déraillé ont été détachés et retirés des voies.

Le trafic ferroviaire est interrompu entre Gand et Deinze jusqu'à la fin des travaux de déblaiement, prévue jusque dimanche soir. D'ici là, un bus navette effectue la liaison.