Pas d’avions ce dimanche non plus

Jusqu'à dimanche 20h00, au moins, il n’y aura pas de trafic aérien au départ de ou vers la Belgique. En concertation avec Eurocontrol (l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne), le Secrétaire d’Etat à la Mobilité Etienne Schouppe (CD&V) a décidé ce dimanche matin de prolonger une nouvelle fois la fermeture de l’espace aérien belge d'une durée de 6 heures ce dimanche. Les compagnies aériennes Brussels Airlines et Ryanair suspendent déjà leurs vols jusque lundi midi.

Le cabinet du Secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe a annoncé ce dimanche, à 11h00, une nouvelle prolongation de la fermeture de l'espace aérien belge. Aucun vol ne pourra ainsi atterrir ni décoller jusqu'à 20h00 ce dimanche soir.

Vers 21h30 ce samedi, le Secrétaire d'Etat avait déjà décidé de prolonger la fermeture jusqu'à 14h00 ce dimanche. Une nouvelle prolongation vient donc d'être introduite.

Samedi vers 6h00 du matin, une réunion de concertation avait eu lieu entre les instances compétentes et le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (photo). Il s’agissait d’évaluer si le nuage de cendres volcaniques provenant de l’éruption, mercredi, d’un volcan dans le sud de l’Islande s’était suffisamment dissipé que pour pouvoir rouvrir l’espace aérien aux avions dès ce samedi à 10h00. Depuis, les prolongations se sont succédées.

Il y aurait cependant une évolution positive. Les nouvelles émissions de cendres du volcan se dirigeraient en effet plutôt vers le nord qu’en direction de la Belgique. Quant au premier nuage, qui se trouve à une altitude de 20.000 à 35.000 pieds, il se dirige lentement vers le sud-est.

En basse altitude, sous les 20.000 pieds, il est cependant encore question d’une contamination très large et étendue sur une grande partie de l’Europe. Le vent faible et l’absence de pluie ne favorisent pas la dissipation du nuage.

Ne pas se rendre à l’aéroport

Les autorités de Brussels Airport demandent aux passagers de ne pas se rendre à l’aéroport tant que l’espace aérien belge reste fermé.

Elles conseillent ensuite aux voyageurs de contacter leur compagnie aérienne ou leur agent de voyage avant de se rendre à l’aéroport, afin de s’assurer que leur vol aura bien lieu.

Brussels Airlines et Ryanair annulent leurs vols jusqu’à lundi

La compagnie aérienne belge Brussels Airlines a décidé ce samedi midi d'annuler tous ses vols jusqu'à lundi, à 12h00. Elle estime en effet que la situation atmosphérique ne permettra pas de rouvrir d'ici là l'espace aérien belge.

Elle souhaite en outre ne plus devoir décevoir ses passagers parce qu'elle doit annuler à plusieurs reprises des vols. 

La compagnie aérienne à bas coût Ryanair avait déjà annoncé  ce samedi son intention de suspendre tous ses vols en Europe du nord et dans les pays baltes jusqu’à lundi, à 14h00 (heure belge) « au plus tôt ». Aucun avion ne quittera donc l’aéroport de Charleroi d’ici lundi midi.

« La décision est basée sur les prévisions météorologiques » de vendredi. « La compagnie n’exclut pas complètement, en cas d’amélioration, de revoir sa position. Mais il est effectivement fortement probable qu’aucun vol Ryanair ne parte d’ici lundi 13h00 », a commenté le porte-parole de l’aéroport de Charleroi.