BHV: date limite reportée à jeudi

Le médiateur royal Jean-Luc Dehaene (CD&V) ne considère plus la fin des vacances scolaires de Pâques comme la date limite pour tenter de débloquer un accord entre les partis politiques au sujet de l’épineux dossier de la scission de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Les négociateurs viseraient maintenant la séance de jeudi à la Chambre, a appris la rédaction de la VRT de sources fiables.

En novembre dernier, l’ancien Premier ministre Jean-Luc Dehaene (CD&V, photo) recevait du roi Albert II la mission d’élaborer une solution au problème de la scission de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde, qui divise de longue date avant tout les partis francophones et flamands. A l’époque, Pâques avait été choisi comme date limite pour parvenir à un accord au sein de la majorité.

Quelques mois plus tard, la date limite avait été déplacée à la fin des vacances scolaires de Pâques - soit ce dimanche. Mais selon des informations obtenues de sources sûres par la rédaction de la VRT, les négociateurs viseraient actuellement plutôt la séance de jeudi prochain à la Chambre pour parvenir à un accord.

Il est donc peu probable que Jean-Luc Dehaene invite encore ce dimanche soir les présidents de partis pour un ultime tour de négociations. « Cela bouge, mais les choses avancent pour l’instant encore trop lentement », affirment diverses sources pour expliquer le report de délai.

En outre, le président du FDF (Front des Francophones) Olivier Maingain se trouve actuellement bloqué à Marrakech, au Maroc, à la suite de la fermeture de l’espace aérien dans une grande partie de l’Europe.

Ces prochains jours, le médiateur royal devrait avoir des entretiens particuliers avec les différents présidents des partis de la majorité et des partis écologistes. Jean-Luc Dehaene a en tous cas prié le Premier ministre Yves Leterme de convoquer lundi soir une réunion des présidents de parti de la majorité et des Verts, afin qu'ils prennent connaissance d'une "proposition de fond" .

Mardi ou mercredi, ces négociateurs se réuniront avec Yves Leterme (CD&V).

Ce dernier espère pouvoir présenter jeudi à la Chambre l’accord sur la scission de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Les libéraux de l’Open VLD avaient d’ailleurs déjà posé cette date comme ultime limite pour débloquer un accord.