L’espace aérien fermé jusqu’à mardi 8h00

Le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (CD&V), a annoncé ce lundi après-midi une nouvelle prolongation de l’interdiction de décoller ou d’atterrir en Belgique, pour une période de 12 heures. Elle sera en vigueur jusqu’à 8h00 mardi matin, au moins. En cas d’amélioration météorologique, des atterrissages pourraient être partiellement autorisés. Pas de décollages avant 14h00, indique cependant Etienne Schouppe.

Le Secrétaire d’Etat à la Mobilité Etienne Schouppe a annoncé ce lundi après-midi une nouvelle prolongation de la fermeture de l’espace aérien belge, prévue initialement jusqu’à 20h00 ce lundi. La nouvelle mesure restera en vigueur jusqu’à 8h00 mardi matin, mais fera évidemment l’objet d’une réévaluation, et donc éventuellement d’une prolongation.

Si des améliorations météorologiques étaient constatées, des atterrissages d'avions pourraient être partiellement autorisés. Il n'y aura cependant pas de décollages avant 14h00 au plus tôt, indique Schouppe.

Etienne Schouppe a insisté sur le fait qu’il ne prendrait aucun risque en autorisant à nouveau le trafic aérien si la situation ne s’était pas suffisamment améliorée. Il travaille notamment en concertation avec Eurocontrol et les autorités néerlandaises.

L’espace aérien belge est fermé depuis jeudi à 16h30, à la suite de l’éruption d’un volcan au sud de l’Islande qui a engendré un nuage de cendres volcaniques dangereux pour le trafic aérien. La nouvelle prolongation portera la durée de cette fermeture en Belgique à près de 110 heures.

Ryanair et BA reportent

Entretemps, la compagnie aérienne à bas coût Ryanair a annoncé qu’elle annulait tous ses vols au départ de la Belgique jusqu’à mercredi, à 13h00.

La compagnie belge Brussels Airlines reporte également de 24 heures la reprise de ses activités. Elle n'organisera ainsi aucun vol avant mardi à 12h00, au moins.