Les tour-opérateurs rapatrient 2.200 Belges en bus

Les organisateurs de voyage Jetair et Thomas Cook ont mobilisé plusieurs dizaines de bus ce dimanche pour ramener en Belgique quelque 2.200 clients qui sont bloqués en Espagne à la suite de la fermeture de l’espace aérien en Europe. Les premiers voyageurs devraient rentrer au pays dans le courant de la journée.

Ce samedi, quatre autocars quittaient déjà la Belgique en direction de l’Espagne pour y chercher des clients du tour-opérateur Jetair. Ce dernier a également engagé une trentaine de bus locaux en Espagne pour ramener au pays ses voyageurs bloqués en raison de la fermeture de l’espace aérien sur une grande partie de l’Europe, dû au passage du nuage de cendres volcaniques provenant du sud de l’Islande.

Au total, ce sont 1.500 clients de Jetair qui seront rapatriés depuis l’Espagne. Il s’agit de compatriotes qui passaient des vacances en Espagne, mais aussi de Belges qui ont rejoint l’Espagne en avion depuis l’Egypte, la Crète et Rhodes. Les premiers 750 passagers sont attendus au courant de l’après-midi et de la soirée en Belgique.

Le tour-opérateur Thomas Cook organise également ce dimanche un rapatriement de clients bloqués en Espagne. Les autocars ont quitté la Costa Brava et la Costa del Sol ce dimanche entre 8 et 10 heures du matin. Au total, ce sont 700 clients que Thomas Cook ramènera ainsi en bus d’Espagne. Les premiers d’entre eux sont attendus en Belgique vers 15 ou 16h00. Un nombre plus important de voyageurs devraient cependant atteindre leur destination entre 20h00 et minuit.

Thomas Cook possède actuellement 11.400 clients bloqués à l’étranger. La prolongation de l’interdiction de voler devrait en affecter 7.000 autres dès ce dimanche. Jetair possède environ 8.000 passagers bloqués à l’étranger. Le tour-opérateur a fait appel à 200 collaborateurs supplémentaires, dont 80 actifs au call-center de Jetair.

Les deux tour-opérateurs possèdent plusieurs avions et leurs équipages prêts à voler dès que la fermeture de l’espace aérien sera levée.

Les Affaires Etrangères renvoient vers les consulats

Le ministère belge des Affaires Etrangères renvoie vers les consulats et les ambassades les Belges qui cherchent de l’aide parce qu’ils sont bloqués à l’étranger à la suite de la fermeture de l’espace aérien.

« Les ambassades, avec un service de garde permanent, prendront en charge les problèmes », a indiqué ce dimanche le porte-parole Bart Ouvry. Ce dernier a expliqué que les voyageurs ne pouvaient être aidés depuis Bruxelles et qu’un call-center ne sera donc pas mis en place.

« Nous cherchons des solutions locales. Nous ne pouvons pas organiser un retour, mais nous pouvons faciliter un certain nombre de contacts ».

Des demandes d’assistance sont essentiellement arrivées de Thaïlande et des Etats-Unis. « Des centaines de Belges s’y trouvent bloqués ».