Un projet de plan social pour Opel Anvers

La direction et les syndicats de l’usine anversoise du constructeur automobile Opel sont parvenus ce dimanche soir à un projet d’accord sur un plan social à l’attention des ouvriers. La fermeture annoncée de l’usine fin juin aura en effet des conséquences graves pour les 2.600 membres du personnel. Ils se prononceront par référendum au sujet du plan social.

Le projet d’accord élaboré dimanche entre syndicats et direction d’Opel Anvers ne concerne que les ouvriers de l’entreprise. Un plan social à l’attention des employés est encore en préparation.

Ce lundi, les trois équipes d’ouvriers seront informés sur le contenu du plan social. L’équipe du matin a été mise au courant vers 6h00 et a ensuite pu rentrer chez elle. Deux autres séances d’information sont prévues à 14h30 et 22h30. Le travail est à l’arrêt ce lundi à l’usine.

Selon les syndicats, le personnel aura l’occasion de voter, jeudi ou lundi, sur le plan social. Bien qu’ils aient participé à l’élaboration de ce plan, les syndicats affirment ne pas vraiment le défendre parce qu’il ne satisfait pas à ce qu’ils auraient voulu obtenir. Il n’atteindrait ainsi pas le niveau du plan négocié lors des restructurations de 2007.

« Les calculs seront réalisés individuellement pour chaque ouvrier. Pour certains, la somme sera plus ou moins la même qu’en 2007, alors que pour d’autres la différence sera considérable », indique Rudi Kennes du syndicat socialiste. « Mais nous ne pouvons pas partager plus que ce qu’il y a ».

Le projet d’accord prévoit la prépension dès 50 ans, assortie d’une prime unique ou d’allocations mensuelles. Pour les ouvriers qui ne partent pas à la prépension, une prime de départ sera attribuée, en fonction de l’ancienneté, des revenus et de l’âge. Elle ne dépassera cependant pas un plafond de 144.000 euros.

Le projet de plan social a été élaboré dans la hâte, étant donné que le temps presse. En principe, l’usine anversoise doit en effet fermer ses portes le 30 juin prochain. Si l’on veut maintenir l’usine ouverte plus longtemps, par exemple jusqu’à la fin de l’année, et trouver d’autres investisseurs d’ici septembre, il faudra agir rapidement.