Bruxelles, capitale européenne des bouchons

Parmi les grandes villes européennes, Bruxelles est celle où l’on rencontre le plus d’embouteillages. Les capitales voisines semblent faire nettement mieux. C’est en tous cas ce qui ressort d’une étude réalisée par le fabricant de GPS, TomTom.

TomTom a tiré ses conclusions sur base des 1,8 billions de mesures de vitesse dans les villes européennes qui comptent plus d’un demi-million d’habitants.

Le trafic a été défini comme embouteillé dès que les automobilistes ont été amenés à rouler à une vitesse d’au moins 70% inférieure à la vitesse requise.

Il en ressort que les automobilistes se retrouvent le plus souvent à l’arrêt sur les routes menant à la capitale belge. Ainsi, 38% des routes principales sont quotidiennement bloquées. Lors d’une distance d’une heure entre le domicile et le travail, le retard est estimé à 20 minutes au moins.

Le top trois européen est complété par les villes polonaises de Varsovie et Wroclaw. Viennent ensuite les villes britanniques de Londres et Edinbourg.

Les habitants des grandes villes espagnoles et scandinaves sont ceux qui risquent le moins de se retrouver bloqués dans les embouteillages.