"Les festivals flamands sont en danger"

L’organisation de festivals de musique en Flandre est de plus en plus difficile à mener à cause de la hausse du nombre de réglementations imposées par les autorités. C’est en tous cas ce que déclarent les organisateurs d’une vingtaine de festivals flamands dans une lettre ouverte. Selon eux, "ce secteur florissant est en danger".

La Flandre bénéficie d’un paysage festivalier très varié. Chaque année, quelque 280 festivals attirent plus de 5 millions de visiteurs. Mais les organisateurs de ces évènements sont inquiets.

"La hausse du nombre de réglementations concernant notamment la main d’œuvre, la législation sur la TVA, l’inspection alimentaire, les normes sonores, la consommation de tabac et d’alcool, les normes environnementales ou encore les contrôles annuels, créent un climat négatif", soulignent les organisateurs dans la lettre ouverte.

"Dû à la quantité de règles imposées, il est quasiment impossible de satisfaire chacune de ces normes", ajoutent-ils.

Les organisateurs appellent ainsi les autorités à collaborer positivement pour trouver une solution qui permette aux festivals de se tenir.