Le palais de justice mieux sécurisé

La Régie des bâtiments a présenté ce mercredi au ministre de la Justice sortant, Stefaan De Clerck, l’installation du nouveau système de caméras de surveillance du palais de justice de Bruxelles - un bâtiment conçu par l’architecte Joseph Poelaert et inauguré en 1883 -, ainsi que son système de portes d’accès électroniques. La première phase de sécurisation du bâtiment est ainsi achevée. Une seconde phase viendra dans 2 ans.

Le ministre de la Justice démissionnaire, Stefaan De Clerck (CD&V), a désigné un groupe de travail chargé d’améliorer la sécurité à l’intérieur et aux alentours du palais installé sur la place Poelaert.

Composé de policiers, d’agents de sécurité, de magistrats et de représentants du barreau, ce groupe de travail s’est d’abord attaché à la sécurisation du complexe cellulaire, du circuit emprunté par les détenus qui doivent accéder aux salles d’audience, des parkings et de la coupole du bâtiment datant de 1883. Ainsi, les accès à certaines zones du palais se feront dorénavant uniquement avec des badges personnels qui ne seront remis qu’au personnel autorisé.

Une nouvelle salle de gestion et de contrôle a aussi été installée. Elle comprend plusieurs écrans reliés aux caméras de surveillance. Les 80 nouvelles caméras permettent au corps de sécurité de visualiser en permanence les allées et venues à l’intérieur du palais de justice.

La première phase de rénovation aura coûté à l’Etat quelque 580.000 euros. Une seconde phase est prévue pour 2012 et devrait coûter 2,2 millions d’euros. Elle prévoit l’aménagement d’une zone de haute sécurité - surnommée « box in the box » -, comprenant quatre salles d’audience qui ne seront plus accessibles qu’à des personnes contrôlées à l’entrée.