Bart De Wever: 764.904 voix de préférence

Le président de la N-VA est de loin l’homme politique le plus populaire de Flandre et de Belgique. Son score personnel approche les 800.000 voix de préférence remportées aux législatives de 2007 par Yves Leterme (CD&V). Ce dernier a d’ailleurs réalisé un excellent score en Flandre occidentale. Côté francophone, c’est Paul Magnette (PS) qui se révèle l’homme le plus populaire.

En tant que tête de liste de la N-VA pour le Sénat, Bart De Wever a engrangé ce dimanche 764.904 voix de préférence. Il devance ainsi de loin Marianne Thyssen (CD&V) qui, avec 314.850 voix de préférence, est la deuxième candidate la plus populaire du pays.

Le jeune président d’Open VLD, Alexander De Croo, obtient un score personnel de 288.235 voix, suivi par le socialiste Paul Magnette (photo) qui, avec 264.167 voix, est l’homme politique le plus populaire de Wallonie.

Filip Dewinter du Vlaams Belang obtient 194.107 voix de préférence, suivi par les socialistes flamands Johan Vande Lanotte (179.867) et Frank Vandenbroucke (167.932), le libéral francophone et président du Sénat Armand De Decker (148.673), le démocrate-chrétien flamand et ancien professeur d’université Rik Torfs (140.729) et le libéral francophone Louis Michel (127.878).

L’ancien Premier ministre Jean-Luc Dehaene (CD&V) obtient un score personnel de 103.517 voix de préférence. Il est 12e au palmarès pour le Sénat.

Parmi les candidats pour la Chambre, c’est l’ancien journaliste de la VRT Siegfried Bracke (N-VA) qui remporte un maximum de 102.000 voix de préférence, dans l’arrondissement de Flandre orientale.

Si l’on considère le nombre d’électeurs potentiels, le Premier ministre sortant Yves Leterme (photo) est parvenu à convaincre 12% des électeurs en Flandre occidentale. Comparativement au nombre d’électeurs, c’est le président du PS Elio Di Rupo qui obtient le meilleur score. Dans le Hainaut, il a en effet obtenu un quart de toutes les voix.