Les consultations royales se poursuivent

Le roi Albert II poursuit aujourd’hui et demain ses consultations à la suite des élections législatives. Il accueille au palais les présidents du SP.A, de Groen !, de l’Open VLD, du CD&V, du MR, du cdH, d’Ecolo, de la Liste Dedecker et du Parti Populaire.

Hier, le roi Albert a reçu le Premier ministre sortant, Yves Leterme, ainsi que les présidents de la Chambre, Patrick Dewael, et du Sénat, Armand Dedecker. Les deux grands gagnants des élections, Elio Di Rupo et Bart De Wever, ont également été reçus en audience.

Ce mardi, le souverain a déjà accueilli les présidents de Groen! et d'Ecolo, Jean-Michel Javaux et Wouter Van Besien. Viennent ensuite Caroline Gennez (SP.A), Joëlle Milquet (cdH) et Didier Reynders (MR).

Les consultations du roi doivent mener à la désignation d’un informateur qui devra préparer le terrain avant qu’un formateur ne puisse se mettre à l’œuvre. Mais nous n’y sommes pas encore. Selon le quotidien De Morgen, on penserait même à désigner auparavant un "explorateur", ou même deux, en l’occurrence un Flamand et un francophone.

Vers un gouvernement Di Rupo I ?

Malgré les grandes dissensions qui opposent la N-VA et le PS, Bart De Wever et Elio Di Rupo semblent se rendre compte qu’ils dépendent l’un de l’autre.

Les deux ténors se retiennent de faire des discours trop rigoureux et semblent rechercher un rapprochement. Di Rupo a ainsi déjà souligné qu’une réforme de l’Etat devait intervenir, alors que Bart De Wever a déjà à maintes reprises fait comprendre qu’il n’avait aucun problème de voir un francophone devenir Premier ministre.

Entre temps, Elio Di Rupo semble être totalement prêt à prendre cette fonction. Hier, le président du PS a pour la première fois donné une conférence de presse en français et en néerlandais.