Bart De Wever nommé informateur

Le roi Albert II a reçu en audience jeudi après-midi au Château de Laeken Bart De Wever, président de la N-VA, et l'a chargé d'une mission d'information, annonce un communiqué du Palais. Bart De Wever a accepté cette mission.

Le roi avait repris ses consultations en vue de la formation d'un gouvernement après les élections de dimanche et avait reçu Elio Di Rupo en début d'après-midi.

L'entretien a duré une bonne demi-heure.

Les jours précédents, le souverain avait reçu les présidents de tous les partis démocratiques représentés à la Chambre.

Elio Di Rupo a quitté le château vers 15 heures 45 alors que le président de N-VA Bart De Wever était arrivé à 15 heures 30.

A 16 heures 18 tombait un communiqué du Palais annonçant que "le roi avait chargé M. De Wever d'une mission d'information. Il ajoutait que M. De Wever avait accepté la mission".

Dans la plus grande discrétion

A 17h30, le président de la N-VA a tenu une conférence de presse dans le péristyle du parlement.

Bart De Wever a fait savoir qu'il remplira sa mission dans la plus grande discrétion.

L'informateur a ajouté qu'il mènera des discussions avec les principaux acteurs politiques, socio-économiques et de la société civile.

Bart De Wever a précisé qu'il ne prévoyait pas des discussions "sans fin".

"J'interrogerai mes invités sur leurs principales idées sur les trois grands problèmes auxquels le prochain gouvernement sera confronté: comment aborder les problèmes financiers, comment mettre en oeuvre une réforme de l'Etat et comment renforcer le lien social.

Sur la base du résultat de ces entretiens, l'informateur décidera "si la phase suivante de la formation du gouvernement peut être engagée".