Malisse réussit un exploit à Wimbledon

Aux Internationaux de Grande-Bretagne, Xavier Malisse s’est qualifié pour le 2e tour du tournoi londonien sur gazon en éliminant, mardi soir, l’Espagnol Juan Carlos Ferrero - actuel 17e et ancien n°1 mondial - en 5 sets (6-2, 6-7, 7-6, 4-6 et 6-1). La rencontre a duré 3 heures et 21 minutes. Kristof Vliegen a pour sa part frôlé l’exploit mardi, mais a finalement été éliminé en 5 sets par le Français Julien Benneteau.

Redevenu le n°1 du tennis belge chez les hommes, Xavier Malisse a réussi ce mardi soir l’exploit qui a échappé au premier tour du tournoi de Wimbledon à ses compatriotes Olivier Rochus et Kristof Vliegen, à savoir battre un joueur plus haut placé que lui sur l’échelle mondiale.

En une rencontre qui dura 3 heures et 21 minutes, le Courtraisien classé 63e joueur mondial parvint à éliminer du tournoi londonien sur gazon l’Espagnol Juan Carlos Ferrero, actuel n°17 mondial et autrefois meilleur joueur international. Les deux joueurs se montrèrent néanmoins de force plus ou moins égale, ce qui entraîna un duel sur 5 sets de haut niveau et rempli de longs échanges.

Xavier Malisse débutait la partie en grande forme, remportant d’emblée le premier set par 6-2. Il prenait la même direction dans le 2e set, mais son adversaire parvint à reprendre le dessus et à égaliser 6-7. Le 3e set était par contre pour le Belge, par 7-6, alors que l’Espagnol prenait sa revanche dans la 4e manche 4-6.

Le dernier set s’avéra donc décisif et passionnant pour le public. Il fut néanmoins entièrement dominé par Malisse, qui l’emporta par 6-1 et se qualifiait ainsi pour le deuxième tour à Wimbledon. Il y sera opposé à l’Allemand Julian Reister (129e mondial), issu des qualifications et victorieux du Sud-Africain Rik De Voest (257e mondial). A Roland Garros, Reister avait battu Olivier Rochus au second tour.

A l’issue de la rencontre, Malisse affirmait qu’il est revenu au sommet de sa forme et de ses prestations, estimant pouvoir réitérer son exploit de 2002, où il avait atteint les demi-finales à Wimbledon.

Kristof Vliegen cède un avantage de 2 à 0

Retombé à la 174e place mondiale à cause de problèmes au dos la saison dernière, Kristof Vliegen semblait cependant lui aussi sur la bonne voie, ce mardi après-midi, pour réaliser un exploit. Alors qu’il menait par 2 sets à zéro contre son adversaire Julien Benneteau (40e mondial), le Belge a finalement perdu la partie face au Français en 5 sets (2-6, 6-7, 6-1, 6-2 et 7-5) et 3 heures 34 minutes de jeu.

Au terme de 2 sets partout, Vliegen (photo) trouvait cependant les ressources physiques nécessaires pour livrer un bon duel, reprenant un temps le dessus, et se voir battre par 7-5 seulement.

« Je savais que je n’avais pas encore retrouvé toute ma forme physique », déclarait Vliegen à l’issue de la rencontre. « Mais il est étonnant que j’ai eu des difficultés si rapidement dans le 3e set. Au 5e set, tout semblait me sourire à nouveau. J’ai alors joué avec mes émotions et perdu le duel mental. Mais je n’ai pas beaucoup à me reprocher alors que j’étais à 1 point de la victoire ».