Thyssen n’est plus présidente du CD&V

La rédaction de la VRT a appris de source fiable que la présidente des démocrates-chrétiens flamands, Marianne Thyssen, donne sa démission. Le parti, qui a subi aux législatives du 13 juin une défaite électorale historique, devait apporter de plus amples informations ce mercredi.

Les observateurs avaient pu remarquer que quelque chose se préparait au sein du parti démocrate-chrétien flamand, notamment parce qu’un bureau politique du CD&V avait été convoqué pour 17h ce mercredi, au siège du parti. Entretemps, la VRT obtenait de sources sûres la confirmation de la démission de Marianne Thyssen de son poste de présidente de parti.

Ce départ est néanmoins inattendu puisque Thyssen avait bénéficié pendant la campagne électorale du soutien de son parti. Ce dernier affirmait à l’issue du scrutin que la présidente avait fait ce qu’elle pouvait et qu’elle ne portait certainement pas la responsabilité de la défaite électorale historique du parti.

Mais il semble que Marianne Thyssen - qui avait ouvertement affirmé être candidate au poste de Première ministre - ait été très touchée par les mauvais résultats électoraux du CD&V. Ce dernier se retrouve en effet en-dessous des 20% de voix en Flandre, alors que Thyssen était tête de liste pour le Sénat. Le Premier ministre sortant, Yves Leterme, s’était lui replié sur ses terres pour tirer la liste CD&V en Flandre occidentale et permettre à Marianne Thyssen de devenir la figure de proue du parti.

Arrivée à la présidence du CD&V en mai 2008 (en remplacement de Jo Vandeurzen, devenu ministre de la Justice), Thyssen sera donc restée un peu plus de 2 ans à la tête du parti. Il revient en principe au vice-président, Wouter Beke (photo), de reprendre en main les rênes du parti et de mener les négociations pour le CD&V en vue de la formation d’une nouvelle coalition fédérale.

Une fois ces négociations terminées, un nouveau président de parti pourra être choisi. Quant à Marianne Thyssen, elle projetterait maintenant de reprendre sa place au Parlement européen.

Le CD&V devait donner ce mercredi soir encore de plus amples informations sur la démission de sa présidente.