L’informateur a rencontré le patronat

Bart De Wever (N-VA) recevait ce jeudi des représentants de la FEB, de l’Unizo et des entreprises flamandes et wallonnes, avant de rendre son premier rapport intermédiaire au roi Albert II, qui l’a nommé informateur il y a une semaine pour préparer la formation d’un nouveau gouvernement fédéral.

L’informateur poursuivait sa mission ce jeudi en rencontrant les représentants du patronat. Il s’est ainsi entretenu d’abord avec Luc De Bruyckere et Peter Leyman (photo) de la coupole des patrons flamands VOKA.

Ces derniers estiment qu’une réforme de l’Etat est absolument vitale pour pouvoir mener à bien les assainissements économiques nécessaires. « Sans réforme de l’Etat, aucun assainissement n’est possible. Il faut que le sud du pays le comprenne aussi », déclarait Luc De Bruyckere.

Bart De Wever recevait ensuite Jean-Pierre Delwart et Vincent Reuter, les président et administrateur-délégué de l’Union wallonne des entreprises (UWE), mais aussi le président de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) Thomas Leysen, et enfin Karel Van Eetvelt, l‘administrateur-délégué de l’Unizo, l’organisation des entreprises indépendantes.

Premier rapport au roi

Au terme de ces entretiens, l’informateur s’est rendu au château de Laeken pour y rendre son premier rapport intermédiaire au roi (photo). Albert II se rendra d’ici peu en République démocratique du Congo pour y assister aux célébrations du cinquantenaire de l’indépendance du Congo, qui tombera le 30 juin.

Ce vendredi, Bart De Wever consultera les acteurs économiques. Il rencontrera ainsi Robert Tollet le président du Conseil central de l’économie, Piet Vanthemsche le président du Boerenbond, puis Marie-Anne Belfroid-Ronveaux la présidente de l’Union des Classes Moyennes.

L’informateur recevra également René Ladouce le président de la Fédération wallonne de l’Agriculture, Hendrik Vandamme président de l’Algemeen Boerensyndicaat, et Emmanuel Van Innis président des Brussels Enterprises Commerce and Industry.