Engouement des électeurs guinéens à Bruxelles

Les Guinéens sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur président. C’est le premier scrutin démocratique de l’histoire depuis l’indépendance de 1958. A l'extérieur, plus de 122.000 Guinéens devaient voter dans 17 pays.

Ceux qui sont installés en Belgique ont fait la file durant de longues heures devant les bureaux de vote installé à Bruxelles.

"Une très longue file d'électeurs guinéens s'est formée depuis 8 heures ce dimanche matin devant l'ambassade de Guinée située Boulevard Auguste Reyers à Bruxelles. Ils se sont déplacés par milliers", explique la RTBF sur son site internet.

En fin de matinée, la file était tellement dense qu'un tronçon du Boulevard a dû être fermé à la circulation par la police.

Les bureaux de vote devaient fermer à 18h00, pour ce premier tour d'un scrutin historique, après un demi-siècle de dictatures, civile puis militaires.

Plus de quatre millions de Guinéens devaient choisir leur président parmi 24 candidats, tous civils.