Albert II reçu en audience par Joseph Kabila

Arrivé à Kinshasa lundi en compagnie de la reine Paola et du Premier ministre démissionnaire Yves Leterme, en vue des célébrations du cinquantenaire de l’indépendance du Congo, le souverain belge a eu un entretien avec le président Joseph Kabila en soirée. Le roi, la reine et le Premier ministre ont ensuite été invités à un dîner privé par le couple présidentiel. Selon Yves Leterme (CD&V), « des sujets difficiles » ont été abordés pendant ce dîner.

A son arrivée à Kinshasa, ce lundi vers 16h40 locales en provenance de l’aéroport militaire de Melsbroek, le souverain belge a été accueilli avec les honneurs militaires au Palais de la Nation, le long du fleuve Congo. Les hymnes nationaux congolais et belge ont notamment été entonnés.

Peu avant, des milliers de Kinois s’étaient rassemblés sur la route reliant l’aéroport de N’Djili à la ville, sous haute surveillance policière, pour acclamer les souverains belges.

Albert II et le président Joseph Kabila se sont ensuite entretenus entre quatre yeux dans une salle du Palais, à quelques mètres seulement de la salle qui accueillit le premier parlement congolais et où a été proclamée, le 30 juin 1960, l’indépendance de la République démocratique du Congo.

Le roi et la reine Paola, accompagnés du Premier ministre belge, ont ensuite été conviés à un dîner privé par le couple présidentiel. Selon Yves Leterme, des « sujets difficiles » ont aussi été abordés pendant ce dîner qui n’avait pas été prévu au programme officiel du couple royal.

« Nous avons à nouveau pu faire connaissance avec le président du Congo et nous avons profité de l’occasion pour parler de la situation en RDC et des relations entre la Belgique et le Congo », précisait Leterme. « Il a également été question des difficultés à l’est du Congo et des relations avec les pays voisins. Ce fut une discussion avec un contenu solide. Mais le plus important reste la célébration du 50e anniversaire du Congo. Je ne pense pas que ce soit à la Belgique d’apporter de grands messages politiques ».

Programme de la visite officielle

Ce mardi matin, le Premier ministre Yves Leterme s’entretenait avec son homologue congolais, Adolphe Muzito. Il a notamment réitéré à son interlocuteur la préoccupation de la Belgique face à la situation sécuritaire dans l'est de la RDC et a insisté sur la nécessité du respect des droits de l'Homme.

Albert II rencontrera pour sa part, mercredi après-midi après le défilé militaire marquant le cinquantenaire de l’indépendance, le Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon.

Le programme du couple royal comprend également la visite de différents sites qui ont un lien avec la Belgique, comme le Lycée Prince de Liège et l’école Prins Van Luik, le chantier naval de l’entreprise belge Chanic, l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), le projet « Music Fund » à l’Institut national des Arts, et le Centre hospitalier Roi Baudouin Ier à Masina, une banlieue de la capitale, où le roi inaugurera un buste de son frère défunt.

La petite délégation belge regagnera la Belgique jeudi.