Le pape reçoit Mgr André-Joseph Léonard

Le pape Benoît XVI a reçu en audience le Primat de Belgique, Mgr André-Joseph Léonard, mercredi quelques jours après une perquisition policière au siège de l'épiscopat belge dans le cadre d'une enquête pour pédophilie, a annoncé le Vatican.

Le pape, qui avait dénoncé dimanche "les modalités déplorables" de l'opération policière et exprimé sa "solidarité" aux évêques belges, a reçu l'archevêque de Malines-Bruxelles en audience privée à l'issue de l'audience générale tenue place Saint-Pierre, selon un communiqué du Vatican.

Interrogé sur la teneur de cette entrevue, le porte-parole du pape, le père Federico Lombardi, a indiqué à la presse qu'elle est "évidente" et concernait "les informations sur la situation en Belgique".

Mandatés par le parquet de Bruxelles, des enquêteurs avaient perquisitionné jeudi le palais épiscopal de Malines, au moment où s'y déroulait une réunion des évêques, gardant enfermés ces derniers pendant des heures.

Les policiers étaient à la recherche de documents, notamment de courriers entre des victimes présumées de prêtres pédophiles et les autorités catholiques.

Le ministre belge de la Justice, tout en s'efforçant de calmer le jeu, a justifié les perquisitions. "Il ne faut pas en faire un incident diplomatique.

Les évêques (présents) ont été normalement traités lors de la perquisition", a déclaré dimanche Stefaan De Clerck.

La Commission pour le traitement des abus sexuels dans l'Eglise catholique belge a pour sa part annoncé lundi sa démission collective, à la suite de la saisie de tous ses dossiers par la police dans le cadre de cette perquisition.