"Petits Riens" et créativité belge

Une exposition mise sur pied par la Belgique dans l'atrium du Conseil de l'Union européenne met à l'honneur "Les Petits Riens" durant les six mois de la présidence belge. Elle a été inaugurée ce jeudi midi en présence du ministre des Affaires étrangères, Steven Vanackere, et du secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Olivier Chastel.

Chaque pays assurant la présidence de l'Union organise dans l'atrium un événement grâce auquel il espère mettre en avant sa spécificité.

C'est ainsi que la présidence tchèque avait choqué toute l'Europe avec l'oeuvre Entropa caricaturant - de façon grossière ou amusante selon les avis - les différentes nationalités.

La Belgique a opté pour une exposition plus consensuelle, avec des mannequins habillés à partir de vêtements chinés aux "Petits Riens".

La démarche est liée aux accents sociaux que le pays veut imprimer à sa présidence.

Les Petits Riens

Les "Petits Riens" sont une organisation sans but lucratif qui récolte, trie, et revend des objets de seconde main, afin de financer des projets d'aide aux sans-abri et aux familles dans le besoin.

L'exposition est également censée illustrer la créativité belge, puisque plusieurs stylistes et designers du cru (Ann Eckers, Christian Wijnants, Christophe Coppens, Delvaux, Natan, Christophe Van Liedekerke, Chrystl Fisher, Monsieur Bul, MoutonCollet, Kris Van Assche, Sigi, Lennart Van Uffelen, Kasper Hamacher, Thierry Bataille, Pascal Koch et Pol Quadens) ont été sollicités pour créer les modèles.