Des chenilles processionnaires frappent Rock Werchter

La Croix-Rouge a soigné, samedi sur la plaine de Werchter, plusieurs centaines de festivaliers souffrant d'irritation de la peau et/ou des yeux provoquées par des chenilles processionnaires. Le foyer de ces bestioles a entre temps été détruit.

Selon le bourgmestre de Rotselaar, Dirk Claes, le problème se concentrait dans le camping 2C où les pompiers ont découvert un foyer de chenilles processionnaires et l'ont détruit.

Ces bestioles ne sont pas dangereuses mais leurs poils peuvent provoquer des irritations de la peau et/ou des yeux. Au total, plusieurs centaine de festivaliers ont été soignés pour ce genre d’irritations.

Par ailleurs, durant ce troisième jour du festival, la Croix-Rouge a prodigué des soins à quelque 900 personnes, soit 150 de moins que la veille, une journée qui avait été marquée par des températures très élevées.

"Les gens se présentent surtout pour des blessures aux pieds ou des morsures d'insectes", précise Jean-Pierre Vanelslander, le responsable de la Croix-Rouge. Selon ce dernier, les malaises liés à l'alcool sont sensiblement moins nombreux que l'an passé.

Quant à la police, elle n'a interpellé qu'une personne au cours des 24 dernières heures. Dans la nuit, les pompiers ont toutefois dû intervenir pour un incendie qui s’était déclaré dans l’une des tentes du camping A1.

Notons que le festival Rock Werchter en est à son dernier jour ce dimanche. La plaine se prépare à recevoir plusieurs groupes dont Pearl Jam, Vitalic, The Black Box Revelation, Alice In Chains et Shameboy.