François Ryckmans au micro de Katrien Vanderschoot

Au cours des premiers jours du mois de juillet 1960, immédiatement après la fête de l’indépendance, des militaires congolais vont se mutiler. Des violences contre des blancs seront commises, des femmes blanches seront violées. André Ryckmans fut abattu. Il était administrateur territorial-adjoint et juge dans le Bas Congo. Il était aussi le fils de Pierre Ryckmans, gouverneur général du Congo. Le fils d’André Ryckmans, François Ryckmans, est journaliste à la RTBF. Il est interviewé sur ces événements tragiques par notre collègue Katrien Vanderschoot.