Le Belge emprunte 126.000 euros pour bâtir

Le montant emprunté par les Belges pour construire un logement a plus que doublé par rapport à 1996. A l’heure actuelle, les futurs propriétaires empruntent en moyenne 126.000 euros, alors que les salaires n’ont augmenté que de 30% en 14 années de temps. Par rapport à l’an dernier, le nombre d’emprunts hypothécaires est à nouveau à la hausse.

Selon les statistiques de la Febelfin, la Fédération belge du secteur financier, le Belge concluait en 1996 un emprunt hypothécaire pour un montant moyen de 61.000 euros. A l’heure actuelle, le montant moyen de pareil emprunt avoisine les 126.000 euros.

Il s’agit donc d’un emprunt deux fois plus élevé, alors que les salaires n’ont augmenté que d’environ 30% pendant ces mêmes 14 années.

Comparativement à 2009, année pendant laquelle la crise financière et économique frappait la population de plein fouet, on se risque actuellement à nouveau davantage à construire un logement. Le nombre d’emprunts hypothécaires contractés a donc nettement augmenté.

Dans le secteur de la construction, les carnets de commande sont actuellement mieux remplis qu’il y a trois mois. Comme en témoigne le dernier baromètre de conjoncture de la Confédération de la construction. Mais malgré cette légère amélioration, la plupart des commandes sont passées pour les six prochains mois et pas à plus longue échéance.

Le nombre de permis de bâtir alloués est également en hausse, tant pour les nouvelles constructions que pour les rénovations. Entre mars et mai de cette année, plus de 400 entreprises de construction ont cependant encore été déclarées en faillite - c’est 19% de plus que pendant les trois premiers mois de 2010.