Taux record de chômage à Bruxelles

Jamais la Région capitale n’a compté autant de demandeurs d’emploi inoccupés qu’à la fin du mois de juin dernier. D’après le ministre bruxellois de l’Emploi, Benoît Cerexhe, on y dénombrait fin juin un record historique de 106.952 chômeurs, ce qui porte à 21,7% le taux actuel de chômage à Bruxelles.

En juin 2010, on dénombrait ainsi dans la Région de Bruxelles-Capitale 4% de demandeurs d’emploi de plus qu’au mois de mai dernier et 10% de plus qu’en juin 2009.

Les chiffres divulgués par le ministre bruxellois de l’Emploi, Benoît Cerexhe (CDH, photo), font état de 11.899 entrées dans le chômage en juin dernier, contre 7.805 sorties de personnes qui sont parvenues à retrouver un emploi. On a également dénombré 15.478 chômeurs âgés de moins de 25 ans et 64.751 demandeurs d’emploi inscrits depuis au moins un an.

Le nombre d’offres concernant des postes de travail situés en Région bruxelloise s’élève à 2.778. Un peu plus de 63% des offres auraient été satisfaites en juin.

Le ministre Cerexhe explique cette poussée du chômage par un impact retardé de la crise économique. Actiris, médiateur en matière d’emploi en Région bruxelloise, indique que l’analyse des chiffres pour juin n’est pas encore terminée mais explique la hausse sensible du chômage le mois dernier notamment par le fait que les jeunes qui viennent de terminer leur cycle scolaire secondaire se seraient déjà inscrits en juin sur les listes des demandeurs d’emploi. Un autre effet de la crise.

En mai dernier, Benoît Cerexhe s’était encore félicité d’une légère baisse du taux de chômage dans sa Région, mais la tendance s’est maintenant nettement inversée. Le dernier record du taux de chômage à Bruxelles date de septembre 2006, où il se situait à 21,3%.

L’évolution négative en Région bruxelloise contraste avec une légère amélioration de la situation en Flandre et Wallonie. En juin dernier, le taux de chômage y a nettement moins augmenté. En Wallonie, on observe même depuis quelques mois une baisse du taux de chômage par rapport à l’an dernier.