Le code des cartes d’identité souvent oublié

Plus de 92.000 Belges se sont adressés au ministère de l’Intérieur depuis le début de cette année pour obtenir un nouveau code PIN pour leur carte d’identité électronique. Ce code est notamment nécessaire pour pouvoir remplir sa déclaration d’impôts via internet. L’information est rapportée par le quotidien Het Nieuwsblad, sur base des chiffres fournis par le ministère de l’Intérieur.

Le code PIN (personal identification number) est attribué à chaque citoyen lorsqu’il reçoit sa carte d’identité électronique. Il est secret et se compose de 4 chiffres. Il est notamment nécessaire pour faire enregistrer un changement d’adresse ou pour pouvoir remplir sa déclaration d’impôts via le site internet Tax-on-web (photo).

Cette déclaration d’impôts électronique devant être rentrée cette année d’ici le 15 juillet, le helpdesk du ministère de l’Intérieur a enregistré ces dernières semaines un nombre important de demandes d’un nouveau code PIN.

« Nous recevons une moyenne de 3.500 demandes par semaine, et dans les semaines qui précèdent la date limite de remise des déclarations d’impôts le nombre de demandes grimpe jusqu’à 5.000 par semaine », indique Patrick Rammelaere, directeur du helpdesk.

Entre le 1er janvier et le 9 juillet 2010, au moins 92.361 Belges ont contacté le ministère de l’Intérieur pour obtenir un nouveau code secret.

Jusqu’en juin 2009, tout citoyen qui avait oublié son code PIN devait demander une nouvelle carte d’identité, moyennant la somme de 17 euros. Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Guido Depadt (Open VLD), a cependant estimé que les demandes de nouveau code devaient être rendues plus faciles et gratuites.