La Flandre frappée par des orages

La chaleur tropicale de ces derniers jours a été entrecoupée, ce samedi soir, par le passage d’une grosse zone d’orages au-dessus de Bruxelles et de provinces flamandes. A divers endroits, des rues et caves ont été inondées, des arbres ont été renversés, et dans le Limbourg la foudre a engendré des incendies.

La zone d’orage est remontée du sud vers le nord de la Flandre, ce samedi soir, et a surtout touché Bruxelles, le Brabant flamand, les provinces d’Anvers et du Limbourg. A Bruxelles et en Brabant, les pompiers ont reçu une centaine d’appels pour des arbres renversés et des rues ou des caves inondées.

En d’autres endroits, comme Beersel et Ruisbroek, les égouts ne pouvaient plus absorber assez rapidement les trombes d’eau (photo). A hauteur de Ruisbroek, une bande de circulation inondée sur l’autoroute E19 a dû être fermée pendant quelques heures. A Bruxelles, ce sont plusieurs tunnels sur la Petite ceinture qui s’étaient remplis d’eau et ont dû être fermés.

A Ranst, les tentes d’un camp de jeunes ont été soufflées par le vent ou inondées. La cinquantaine d’enfants qui y participaient ont été évacués et ont été hébergés dans le centre d’asile de Ranst. Ils ont repris leur camp ce dimanche matin.

A Veerle-Laakdal, la façade latérale d’une maison en construction s’est écroulée, tandis qu’à Pulderbos le vent a emporté une grande tente pour les festivités du 11 juillet (photo ci-dessous). La tente a été remise sur pieds ce dimanche et les festivités ont pu avoir lieu normalement.

A Mol, ce sont une centaine d’arbres qui ont été arrachés par un tourbillon local. Une dizaine de ces arbres ont bloqué des routes et ont dû être enlevés par les pompiers (photo principale).

Dans le Limbourg, la foudre a causé un incendie en deux endroits : au centre culturel de Kleine-Brogel, près de Peer, et dans une maison à Genk.

Les Flandres occidentale et orientale ont été en grande partie épargnées par les orages. Vers minuit, les intempéries se sont calmées sur tout le nord du pays.