La plus ancienne affaire de disparition résolue

La plus ancienne affaire de disparition de la Cellule disparitions de la police fédérale vient de trouver un épilogue, écrit Het Nieuwsblad lundi. Le corps de Ian Van Heirseele a été retrouvé début juillet dans le canal Gand-Terneuzen, à hauteur de la zone portuaire de Gand.

Un test ADN doit encore être établi mais selon les enquêteurs, il y a 99% de chance que le corps découvert soit celui d’Ian Van Heirseele originaire de Wachtebeke. Ian Van Heirseele avait disparu le 20 août 1983.

Sa famille était sans aucune nouvelle de lui depuis lors.

Début juillet, les enquêteurs de la Cellule disparitions ont effectué des sondages dans le canal à l'aide d'un sonar.

Dans l'épave d'une voiture, ils ont découvert des restes humains, une montre et une chaussure.

Ils ont présenté cette dernière à la fille du disparu, qui s'est rappelée, 27 ans après les faits, que son papa portait habituellement des chaussures tressées et qu'il s'agissait donc bien des souliers qu'il portait.

Cette disparition était la plus ancienne affaire non résolue dans notre pays. "C’est assez exceptionnel" a confié Alain Remue, le chef de la cellule personnes disparues. "Il est très rare qu’on puisse résoudre une affaire aussi ancienne, parfois l’on retrouve une voiture après dix ans, mais 27 ans c’est une première pour nous".