De Crem va revendre les nouveaux blindés

Le ministre de la Défense, Pieter De Crem, a confirmé lundi la mise en vente des véhicules blindés de type AIV (Armored Infantry Vehicles), dotés d'un canon de 90 mm achetés lors de la précédente législature, les qualifiant d'"investissement inutile, n'ayant pas de sens".

Pieter De Crem n'achète que du matériel utile. Je vais les vendre", a-t-il affirmé à la presse en marge de la présentation du défilé de la Fête nationale, alors que ces engins - dont neuf exemplaires ont déjà été livrés - brillaient par leur absence, contrairement aux blindés dotés d'un canon plus léger, de 30 mm.

Un calibre de 30 et pas de 90 mm

Nous avons opté (dans le dernier plan de réforme de l'armée adopté par le gouvernement en début d'année) pour transformer la composante Terre en une brigade médiane et une brigade légère", a expliqué Pieter De Crem, laissant entendre que l'état-major n'était pas favorable à ce canon de 90 mm.

Le (calibre) 30 mm est mieux adapté (aux missions de l'armée belge)", a-t-il fait valoir, assurant que l'achat de ces engins était un "héritage" du passé.

Le gouvernement Verhofstadt II avait décidé de remplacer les véhicules blindés chenillés vieillissants de la composante Terre par des engins à roues - 242 AIV, des Piranha IIIC 8x8 du constructeur suisse MOWAG), dont 104 en option, 352 MPPV, dont 132 en option, et 620 jeeps LMV, dont 180 en option.

Ces engins doivent être livrés dans six versions, dont deux dotés d'un canon, l'une de 30 mm et l'autre de 90 mm.

Pieter De Crem avait annoncé en janvier 2008, peu après son entrée en fonction, son intention de revoir le contrat d'achat des 40 AIV (18 ferme et 22 en option) dans la version "Direct Fire" (DF), équipée d'une tourelle de type LCTS90 dotée du canon de 90 mm et construite par la société Cockerill Maintenance and Ingénierie (CMI).

Il juge ce calibre insuffisant pour assurer la sécurité du personnel et incompatible avec ceux en service dans les armées des pays alliés.

Le ministre a assuré lundi que ces véhicules seraient mis en vente. "Plusieurs options existent", a-t-il dit en réponse à une question de l'agence BELGA, sans exclure une reprise par la société MOWAG.

Des dix-huit Piranha commandés avec le canon de 90 mm, neuf ont déjà été livrés et le solde doit l'être d'ici fin 2012, selon un spécialiste du dossier. (avec Belga)