Gennez veut une majorité des deux tiers

La présidente du sp.a, Caroline Gennez, est d'avis que le gouvernement fédéral doit disposer de la majorité des deux tiers. "Joëlle Milquet (présidente du cdH) a raison", a-t-elle déclaré au quotidien De Standaard.

Une majorité des deux tiers offre beaucoup plus de garanties pour une réforme de l'Etat ainsi que pour une politique durable de redressement économico-social que la proposition du préformateur Elio Di Rupo d'entamer une double démarche", a déclaré Caroline Gennez.

Elle rejoint ainsi la position défendue mercredi soir dans un communiqué par la présidente du cdH.

Pour disposer d'une majorité des 2/3, le gouvernement devrait s'ouvrir à Groen!. Ecolo est en effet pressenti par les partenaires francophones potentiels PS et cdH mais les écologistes francophones ne veulent participer à une majorité qu'avec leur équivalent flamand, Groen!.

Or, le CD&V et la N-VA ont clairement indiqué ne pas vouloir de Groen!.

La position du sp.a restait floue jusqu'à présent.

La sortie de Caroline Gennez semble clarifier la situation.
Interrogé à ce sujet vendredi matin sur La Première (RTBF), le député Groen, Stefaan Van Hecke, a notamment dit sa surprise devant cette déclaration.

"C'est un peu surprenant de lire ça dans le journal, parce qu'il y a quand même quelques négociations, quelques contacts avec le préformateur", a-t-il dit.

Stefaan Van Hecke faisait partie de la délégation de Groen! qui a rencontré longuement Elio Di Rupo et Bart De Wever jeudi.

Chez Groen! on indiquait par ailleurs que lors de contacts que le parti a eu précédemment avec le sp.a, la position des socialistes flamands quant à leur participation gouvernementale n'était pas très claire, à la différence du CD&V et de la N-VA.