Di Rupo consulte 7 partis simultanément

Le préformateur et président du PS, Elio Di Rupo, a invité le représentants de sept partis à se réunir cet après-midi. Le lieu de la réunion ou encore les points prévus à l’agenda n’ont pas été communiqués à la presse.

Elio Di Rupo n’a pas non plus voulu indiquer de quels partis il s’agissait exactement. Il est toutefois clair que les trois partis de la majorité flamande (N-VA, CD&V et SP.A) sont concernés, ainsi que le PS et le cdH et les deux partis écologistes Ecolo et Groen !.

Il semble par ailleurs qu’il y a à présent clairement un découplage. Sept partis participeraient aux discussions institutionnelles et cinq partis aux discussions sur le budget. Les deux partis écologistes ne seraient donc pas concernés par ces dernières.

Elio Di Rupo continue ainsi à suivre les deux pistes de travail qu’il avait proposées en début de semaine. La présidente du cdH, Joëlle Milquet, avait torpillé ce plan en annonçant qu’elle voulait une participation des verts au gouvernement.

Les partis écologistes ont toutefois fait savoir qu’ils n’étaient pas demandeurs d’une telle participation, mais qu’ils soutiendraient le gouvernement depuis les bancs de l’opposition lors de la prise de décisions sur la réforme de l’Etat. Di Rupo arriverait ainsi à la majorité des deux-tiers requise pour l’application d’une telle réforme.

Ces derniers jours, le préformateur a principalement tenu des contacts bilatéraux avec différents partis. La consultation simultanée de ce dimanche est donc une nouvelle étape, même si on ne sait pas quelle direction elle prendra.