Plus de 80 enfants malades dans un camp

Plus de 80 enfants des 183 participants au camp du mouvement de jeunesse qui se tenait à De Kalei, à Dilsen-Stokkem, sont malades ce mardi matin. Il s’agirait vraisemblablement à nouveau d’une infection virale et non d’une intoxication alimentaire.

Les premiers enfants ont été malades peu après minuit. Ils ont été victimes de diarrhées, de nausées et de vomissements.

Le plan médical d'urgence du Limbourg a été déclenché et 17 enfants ont été hospitalisés, a expliqué la bourgmestre de Dilsen-Stokkem, Lydia Peeters.

Des faits similaires s'étaient déjà produit le 18 juillet au même centre. Quatorze enfants se plaignant des mêmes maux avaient été hospitalisés. Les médecins avaient conclu en une infection virale et le centre avait été nettoyé en profondeur avant l'accueil d'autres enfants.

Pour la bourgmestre, Lydia Peeters, il s'agit d'un malheureux hasard. La commune et les services de secours vont évaluer mardi la cause de l'épidémie.

Mardi matin, les responsables du mouvement de jeunesse ont décidé d'interrompre le camp qui aurait dû se terminer le 31 juillet. Les enfants seront reconduits chez eux à bord de trois bus en fin de matinée.