Davantage de morts dus à la chaleur

Entre le 5 et le 11 juillet, la canicule a été responsable de 127 décès de plus que la moyenne, ce qui correspond à une augmentation de 7% par rapport à la même période l’année dernière. Ce nombre pourrait encore augmenter.

Le nombre de décès au cours de la vague de chaleur comprise entre le 28 juin et le 5 juillet a également augmenté et atteint 359 décès supplémentaires, d'après Bianca Cox de l'Institut Scientifique de Santé Publique.

En moyenne, 1.751 décès surviennent durant la deuxième semaine de juillet. Entre le 5 et le 11 juillet, 1.878 personnes sont décédées, soit 127 de plus que la moyenne, ce qui correspond à une augmentation de 7%.

Pour la semaine du 28 juin au 5 juillet, le nombre de décès a atteint 2.122, soit 359 de plus que la moyenne de cette semaine là.

"Ces chiffres sont provisoires car nous ne disposons pas encore de toutes les données. On peut donc s'attendre à ce qu'ils augmentent encore", selon Bianca Cox.