Bredene : enquête après la noyade d’un enfant

Le gouverneur de Flandre occidentale, Paul Breyne a ordonné, après avoir reçu une plainte, qu'une enquête soit ouverte sur les opérations de sauvetage menées vendredi soir sur la plage de Bredene.

Policiers, pompiers et équipes de sauvetage ont cherché durant une heure un enfant de six ans, qui s'était noyé.

"A 19h05 nous avons reçu un appel d'une femme indiquant qu'elle avait perdu son fils sur la plage", explique le coordinateur infirmier Jean-Pierre Cornet.

Les services de secours sont arrivés rapidement au poste de garde de la plage numéro 2. Il n'y avait aucune trace du petit garçon.

Celui-ci se trouvait un kilomètre et demi plus loin, en mer, face au poste de garde numéro 6.

Les services de secours s'en sont rendus compte 28 minutes plus tard et ont averti les gardes-côtes d'Ostende.

Mais une nouvelle erreur de communication s'est produite. Les gardes-côtes ont contacté la base de la force aérienne à Coxyde, mais l'hélicoptère Seaking a été rapidement rappelé à la base, un hélicoptère de la police se trouvant dans les environs.

Or, un tel hélicoptère n'est pas équipé pour sortir des personnes de l'eau.

Il a encore fallu attendre dix minutes pour qu'un nouvel appel soit passé au service de sauvetage en mer de Blankenberge.

Entre le premier appel de la mère et l'arrivée du service de sauvetage en mer, près d'une heure s'est écoulée, une perte de temps énorme lors d'une telle opération de sauvetage.

Le garçon avait encore pu être extrait de la mer. Il avait été ranimé sur la plage et admis, dans un état critique, à l'hôpital Saint-Jean de Bruges, où il est décédé dans la nuit de vendredi à samedi.